10 facteurs clés pour augmenter ses revenus Google Adsense

Publié le 1 mai 2009 - Publicité Online. Tags : , , ,

Google Adsense logo

J’ai récemment été confronté à une problématique d’optimisation de publicités AdSense pour le compte d’un client, j’en profite donc pour partager avec vous quelques pratiques/liens utiles qui m’ont permit d’arriver à doubler le taux de clic (donc les revenus) du site en question. Vous ne trouverez pas ici de mode d’emploi, pour la bonne et simple raison que chaque site étant différent, il n’y en a pas vraiment. Une astuce fonctionnant à merveille sur un site A peut très bien ne donner aucun résultat sur un site B. Beaucoup de paramètres peuvent avoir une influence sur le comportement de vos visiteurs, et donc sur vos revenus potentiels.

Pour commencer il faut comprendre le mode de fonctionnement de Google AdSense, vous ne pouvez raisonnablement pas vous engager dans la voie de l’optimisation de vos publicités sans comprendre fonctionnement de base du système ni connaitre la totalité de outils mis à votre disposition par la régie. Car au final, optimiser ses revenus publicitaires, c’est avant arriver à faire les choix les plus judicieux en termes d’emplacements, de couleurs, de formats, etc. et cela est loin d’être simple vu le nombre de facteurs à prendre en considération.

Voici quelques facteurs clés de l’optimisation à avoir en tête :

Les emplacements des annonces : il convient de toujours positionner ses annonces dans les « zones chaudes » de lecture de votre site (cf. eye tracking), des publicités situées dans les « zones froides » sont inefficaces. Vous devez également tenir compte des chemins de lecture populaires selon la situation (Blog, etc.).

Eye trackingSource : F-Shaped Pattern For Reading Web Content

En terme de positionnement, voici ce que cela veut dire :

google adsense heat mapSource : Google Heat Map

Le format des annonces : Les plus grand formats obtiennent les meilleurs résultats (plus de diversité des annonces, meilleur affichage, etc.). Vous pouvez (devez) cependant compléter votre offre par différents formats complémentaires annexes (à ce titre des formats plus inattendus de type liens thématiques permettent de parvenir à des résultats très intéressants).

Format publicités onlineSource : Best practices for Optimizing Web Advertising Effectiveness

Le type d’annonces : Google met en concurrence les annonceurs via un système d’enchères, et cette concurrence est nettement plus accrue sur les annonces de type illustrées. Il convient donc de tirer parti de ce système (lorsque cela est visuellement faisable), en optant le plus souvent possible pour le type d’annonces textuelles et illustrées (vous disposerez ainsi d’une plus grande palette d’annonces à diffuser, donc d’une meilleure rémunération potentielle)

L’intégration des annonces au design : il existe 3 techniques distinctes. L’harmonisation (consiste à noyer les pubs dans le contenu – sans doute la technique plus plébiscité par les diffuseurs), la complémentarité (couleurs des publicités dans une gamme complémentaire), le contraste (il s’agit de jouer sur les contrastes afin de mettre en avant les pubs – personnellement je trouve cette technique difficile à mettre en place, et donc plus ou moins sans intérêt).

La patience : Il est conseillé de laisser vos annonces en ligne pour une période d’au moins 2 semaines (une semaine peut s’avérer suffisant) afin de comparer l’efficacité des différents critères utilisés via l’évolution du taux de clic et de l’eCPM.

Le ciblage par emplacement : Selon les informations recueillies lors d’un Webinaire de Google France consacré au sujet, il s’avère relativement intéressant de définir des emplacements pour ses différents blocs publicitaires. Cela offre à l’annonceur une précision de ciblage supplémentaire très apréciée, la compétition entre les annonceurs y est par la même occasion d’autant plus forte, ce qui garantit au diffuseur une rémunération plus élevée.

Ciblage contextuel et intégration dans le code source : Les annonces de Google Adsense sont diffusées de façon automatique selon l’univers sémentique relatif au site, et les annonces les plus rémunératrices paraissent toujours dans le 1er bloc d’annonces d’une page. Il est donc primordial de s’assurer que le bloc publicitaire principal soit le 1er du code source. Il est également possible de spécifier directement au robot d’AdSense quelles zones de textes doivent-être principalement prises en compte.

Filtrage des annonces : Avant tout destiné à empêcher l’affichage des annonces des concurrents sur votre site cet outil doit être utilisé pour empêcher l’affichage des annonces en provenance des sites Made For Adsense pouvant véritablement plomber vos revenus. (Infos complémentaires + liste : Utiliser les filtres AdSense pour augmenter ses revenus – en Anglais)

Penser aux produits complémentaires : Pensez aux produits complémentaires de Google de type Google pour les recherches, pour les vidéos, les flux… selon les circonstances cela peut s’avérer très intéressant.

Respectez les règles/soyez attentifs: Dernier point un peu plus banal mais non sans importance : respectez les règles (ex: max 3 ensembles d’annonces par page…) et restez attentifs aux différentes évolutions. Il pourrait s’agir de nouvelles perspectives de rémunérations lucratives ou de mises à jours indispensables à effectuer pour rester en adéquation avec le règlement.

Pour finir, voici quelques liens complémentaires :
20 astuces pour augmenter ses revenus AdSense (en Anglais)
Tutoriel AdSense
(WebRankInfo)

Sans oublier la documentation officielle du programme Google AdSense en Français :
Centre d’assistance,
Conseils d’optimisation


Articles sur ce thème :