Analyse de site et rapport SEO WooRank

Publié le 23 octobre 2012 - Outils Webmasters, Référencement SEO. Tags : ,

logo woorank: analyse site internetDans le domaine des outils automatisés d’analyse SEO on/off site, on trouve de tout : du bon ou du moins bon. Au final il est souvent nécessaire de recouper les informations obtenues entre plusieurs services afin d’obtenir quelque chose de convenable. Bien que rien ne remplace l’analyse manuelle, ces services en ligne on l’avantage de vous donner une petite idée des points à améliorer, et ce, sans perte de temps.

A ce titre, je vous conseille de jeter un œil sur le service Belge Woorank, qui vient de réaliser une petite mise à jour de son système. L’adresse pour lancer une analyse se trouve désormais ici (remplissez le champ disponible avec l’url de votre site et cliquez sur « analyse »), Woorank ne vous proposant plus qu’un simple test gratuit de 7 jours sur sa page d’accueil. Par ailleurs, notez que le service est limité à une analyse par semaine, donc si vous avez plusieurs sites, il va falloir passer par un proxy ou un VPN pour faire plusieurs analyses…

Comme je n’ai pas le souvenir d’avoir présenté cet outil ici, voici un bref récapitulatif des points analysés :

  • Visiteurs : Estimation du trafic, Alexa Rank, profil type, géolocalisation.
  • Veille social : Analyse des mentions « j’aime » et dérivés sur Facebook, twitter, stumbleupon, Delicious, Google+, etc.
  • Mobile : temps de chargement, rendu, paramètres d’optimisation smartphone
  • Référencement : analyse des redirections WWW, de la présence d’une sitemap.xml, robots.txt, etc.
  • Contenu SEO : analyse des balises et calcul de ratio contenu/code,
  • Liens SEO : liens internes
  • Mots clés : nuage, cohérence, positionnement google, concurrents
  • Autorité : pages indexées, âge nom de domaine, pages populaires,
  • Backlinks : Nombre de backlinks, présence DMOZ
  • Ergonomie : favicon, 404 personnalisée, Microformats, dublin core, etc.
  • Sécurité : IP Serveur, présence sur SpamList, domaines disponibles, etc.
  • Technologies : Encode, doctype, validité W3C, vitesse, etc.

Pas forcément très précis sur certains aspects (ex. veille sociale à côté de la plaque), ou complètement inutiles sur d’autres (estimation du trafic, derniers tweets, etc.), mais j’aime beaucoup la présentation et le découpage de l’analyse par rubriques. Ajoutons à cela un design moderne et une ergonomie afficace, et vous force est de constater que l’outil s’améliore avec le temps, même si la marge d’erreur reste trop importante.

Au final, il constitue bien plus un outil d’analyse de la concurrence a avoir sous le coude.


Articles sur ce thème :