Conception de base de données MySQL: créer modèles et schémas

Publié le 9 avril 2013 - Developpement Web. Tags :

mysql workbench screenshotPour créer et concevoir une base de données, il existe différentes méthodes. S’il on oublie la méthode freestyle (consistant à ne rien concevoir du tout…), il vous reste grosso-modo 2 options: une feuille et un stylo ou l’utilisation d’un logiciel spécifique.

Si j’aime bien mon crayon à papier et la gomme qui va avec lors de création d’architectures de petits sites, ce n’est pas forcément la solution la plus adéquate pour les plus gros projets… à moins d’ajouter des ciseaux et de la colle dans ma trousse à outils, je risque de galérer un maximum sur les schémas un tant soit peu complexes. Comme le collage n’a jamais été mon fort, j’ai choisi l’option « logiciel » en ce qui me concerne. ;)

Comme toujours, il existe des solutions payantes, mais également des solutions gratuites, dont deux qui sortent du lot: MySQL WorkBench et SQuirreL. Dans les deux cas, vous pourrez effectuer le même type de travail, à savoir concevoir, modéliser, générer et gérer visuellement des bases de données. En ce qui me concerne, j’ai une large préférence pour la première solution, plus complète: MySQL Workbench.

MySQL Workbench dispose de tout ce dont vous avez besoin pour créer des modèles ER (entité-relation) complexes, mais aussi d’outils visuels pour créer, exécuter et optimiser des requêtes SQL. Il est ainsi possible de partir d’un document vierge ou d’une base existante, selon vos besoins.

La création de diagrammes ER est on ne peut plus simple: vous sélectionnez les tables (créées ou importées) dans votre catalogue, et les déplacez sur un plan de travail virtuel. De là, vous pouvez ajouter des calques pour grouper les objets liés, ajouter des relations entre vos tables, insérer du texte, etc.

Le logiciel est globalement assez intuitif et ergonomique, il est de fait possible de modifier les tables (ajouter une clé, renommer un champ, etc.) en cliquant dessus, ou de plier/déplier les tables de votre choix pour gagner en lisibilité. Le résultat est quant-à lui exportable en différents formats, tel que PNG, SVG, PDF, SQL CREATE/ALTER, etc.

Une même base de données pouvant avoir différents modèles, la navigation au sein du programme s’effectue principalement par onglets. De fait, le premier onglet affiche votre schéma de base (tables, privilèges, scripts, notes), les suivants les Modèles Entité-Relation créés. Si vous avez plusieurs bases de données, celles-ci sont disponibles dans le premier onglet, et il faudra choisir la vue correspondante pour afficher celle de votre choix.

Bien évidemment MySQL Workbench est un outil bien plus puissant ne s’arrêtant pas simplement à la conception de modèles/schémas de bases de données. Cet article met volontairement l’accent sur la création de modèles conceptuels, mais il est possible de réaliser bien d’autres opérations. Par exemple, MySQL Workbench propose divers outils complémentaires, comme une console visuelle, permettant d’administrer facilement les environnements MySQL et ainsi avoir une visibilité optimale sur vos bases de données. Depuis la version 5.2, le logiciel inclut également un Assistant de migration (tables, objets, données) de bases de données, et il est à ce jour possible de migrer vers MySQL des bases suivantes: Microsoft SQL Server, Sybase ASE, PostreSQL et autres RDBMS.

En conclusion, MySQL Workbench est bien plus qu’un simple utilitaire de création de modèles de bases de données, tout en étant l’un des meilleurs du genre. Le tout faisant partie d’un ensemble logiciel cohérent, vous aurez probablement besoin d’un certain nombre de fonctionnalités complémentaire un jour ou l’autre. Puisqu’il est gratuit, autant en profiter!


Articles sur ce thème :