Duplicate content et url canonique

Publié le 17 février 2009 - Référencement SEO. Tags : , , ,

Stop, info : une nouvelle balise (<link rel= »canonical » href= »# »>) de lutte contre le duplicate content vient de faire son apparition! Supportée officiellement par les principaux moteurs de recherche Google, Yahoo, Live Search et Ask, cette dernière offre la possibilité aux webmasters/référenceurs de spécifier les URLs canoniques de leur pages. Le principe est de permettre d’indiquer pour chaque page de son site quelle est l’URL canonique, c’est-à-dire l’URL officielle de la page. Bref une balise bien pratique.

Le hic, c’est que Google vient de démystifier les pénalités liées au Duplicate Content, se pose donc la problématique de l’ambiguité d’un tel système : quel intérêt ? Il n’en fallait pas plus pour réveiller la parano et remettre au goût du jour les discussions sans fin relatives aux pénalités liées au contenus dupliqués.

Mais le sujet est cette fois tout autre qu’une éventuelle pénalité Googlesque : il s’agit d’auto-mutilation. Car réfléchissons 2 minutes : aucune pénalité n’est attribuée en cas de duplicate content, ok c’est bien. Mais quelle est la principale conséquence qui découle d’un tel processus ? Réponse : une concurrence directe entre des pages d’un même site ! En clair, une sous-optimisation du potentiel de chaque page.

L’article La balise link rel= »canonical » contre le duplicate content d’O.Duffez publié sur WRI est d’ailleurs assez explicite, et c’est plus ou moins le seul (de ce que j’ai vu) à correctement expliquer la problématique.

La question que je me pose maintenant c’est : quel avenir des pages dupliquées ? Seront-elles totalement ignorées ou participeront-elles en arrière plan au référecement de l’URL canonique ?


Articles sur ce thème :