Référencement, Création site internet http://www.eric-couchelou.net Trucs et astuces pour créer un site internet, référencement/SEO, webdesign & co. Tue, 04 Mar 2014 09:06:34 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=3.8.1 Importer un dump SQL via la console avec Wamp http://www.eric-couchelou.net/importer-dump-sql-avec-console-wamp/ http://www.eric-couchelou.net/importer-dump-sql-avec-console-wamp/#comments Tue, 04 Mar 2014 09:06:34 +0000 http://www.eric-couchelou.net/?p=1439 Besoin de charger votre dump .sql en local via Wamp (ou autre)? Plutôt que bidouiller le php.ini de votre installation afin de pouvoir passer par php myadmin, utilisez plutôt la console SQL.

Voici comment faire:

  1. Démarrez Wamp si ce n’est pas déjà fait (l’icône doit s’afficher en vert), puis cliquez sur l’icône (bouton gauche) et allez dans « MySQL » -> « MySQL console »
  2. Sélectionnez la base de données sur laquelle vous voulez importer votre dump en lançant l’instruction suivante à l’invite de commande mysql>:
    USE base_de_donnees;

    Notez que si vous n’avez pas encore crée de base, vous pouvez utiliser celle par défaut, « test » (USE test;)

  3. Placez votre dump dans votre project wamp (ex. dans c:\wamp\www\votre projet\dumps.sql) et importez le dump:
    SOURCE C:/wamp/www/votre_projet/dump.SQL;

Patientez (selon la taille de l’import)… et voilà, le tour est joué!

]]>
http://www.eric-couchelou.net/importer-dump-sql-avec-console-wamp/feed/ 0
Comment utiliser Google DFP pour gérer ses espaces publicitaires (Ad Manager) http://www.eric-couchelou.net/utiliser-admanager-google-dfp-gestion-pub/ http://www.eric-couchelou.net/utiliser-admanager-google-dfp-gestion-pub/#comments Fri, 01 Nov 2013 11:34:26 +0000 http://www.eric-couchelou.net/?p=1428 admanager by googleSi vous avez un site internet, vous avez aussi probablement intégré des espaces pub, afin de le rentabiliser via des régies telle qu’AdSense, pour ne citer qu’elle. Cela est très pratique, il suffit d’insérer un petit code sur vos pages, et le tout est joué. Selon la qualité de votre site, du trafic généré et l’optimisation des emplacements, vous pouvez même dégager des revenus assez conséquents. Le problème, c’est que vous pourriez encore gagner plus sans la commission des régies. En fonction du réseau que vous utilisez, il faut savoir que le taux de com’ des régies publicitaires est globalement comprit entre 30-40% du prix payé par l’annonceur. En clair, si vous avez récolté 0.6€ pour 1000 affichages, c’est que vous auriez probablement pu avoir 0.8-1€ en faisant de la vente directe.

Le but de cet article n’est pas de vous montrer comment trouver des annonceurs afin de faire de la vente directe (il suffit de contacter les annonceurs diffusant sur les sites concurrents, ceux utilisant AdSense sur votre propre site, les leaders du secteur que vous connaissez, etc.), ni même de vous présenter un contrat type (un ordre de pub devrait suffire en passant, pas besoin d’en mettre des tartines), mais de vous aider à utiliser Google DFP, un outil vous permettant de gérer vos espaces publicitaires, façon Open X, mais en version 100% gratuite pour les petits business.

Parce que le principal problème auquel vous allez être confrontés lors de la vente directe, c’est la gestion des affichages/clics que vous avez vendus. Sans même parler du fait qu’une solution tierce soit nettement plus transparente qu’une solution maison, vous n’aurez de toute façon probablement pas tous les avantages (paramètres, bande passante, etc.) d’un outil professionnel tel que Google DFP. Et si j’insiste sur L’AdManager de Google, ce n’est pas simplement parce que c’est celui que je vais vous présenter plus bas dans cet article, c’est aussi parce qu’il n’y a aucune alternative gratuite de cette qualité.

Bref, voici un petit tutoriel sur comment utiliser cette plateforme.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, vous devez vous inscrire ici. Notez que si vous possédez un compte AdSense, celui-ci sera intégré au compte afin que vous puissiez automatiquement remplir vos espaces invendus via la régie de Google.

Création de blocs d’annonces

La première chose à faire, c’est de créer des blocs d’annonce, pour chacun de vos emplacements. Pour cela, cliquez sur « Inventaire » > « Bloc d’annonces », puis sur le bouton « +nouveau bloc d’annonce ».

Vous devriez obtenir ceci:

google_dsp_bloc_annonce

Il n’y a réellement qu’un champ obligatoire (le nom – ce que vous voulez, quelque chose de limpide de préférence), mais il est préférable d’indiquer une taille de bannière. Pour cela, cliquez dans le champ disponible sous le menu déroulant « fixed size » et sélectionnez indiquez l’une des tailles proposées. Vous n’avez pas encore d’emplacement, donc ne vous occupez pas de cette partie pour le moment. L’autre champ facultatif concerne les paramètres de l’inventaire AdSense : voulez-vous que Google remplisse automatiquement vos invendus avec AdSense ou pas? (actif par défaut). A vous de voir…

Cliquez sur le bouton « Enregistrer ».

Création d’emplacements

Les emplacements, ce sont des groupes de publicités. Un emplacement peut donc avoir plusieurs blocs d’annonces. Par exemple, si vous avez 4 bannières de 125×125 dans votre sidebar, il vous faudra créer 4 blocs d’annonces (cf. point ci-dessus), puis les lier grâce à un emplacement. Cet emplacement, comprendra donc vos 4 bannières. Bien sûr vous pouvez tout aussi bien créer un bloc par emplacement, selon l’organisation de vos espaces publicitaires.

Pour créer un nouveau groupement, rendez vous dans « Inventaire » > « Emplacements », puis cliquez le bouton « +nouveau groupement ». google_dsp_emplacement

 

Indiquez un nom pour votre emplacement (obligatoire), éventuellement une description, puis affectez le bloc d’annonce précédemment créé (qui doit être listé si vous avez bien suivit les explications su point précédent) en cliquant sur « inclure » (en noir dans cet exemple). Si vous ne souhaitez pas activer le ciblage de l’emplacement via Adwords, décochez la case « Google AdWords ». Sinon laissez la case cochée par défaut, et paramétrez les 3 éléments qui suivent (qui seront utilisés pour le ciblage par emplacement).

Gestion des campagnes

Maintenant que tout est en place, nous pouvons affecter une campagne à notre emplacement. Pour cela, direction « campagne » > « +nouvelle campagne ». C’est ici que vous allez paramétrer toutes les informations liées à l’emplacement publicitaire que vous avez vendu. Voici l’aperçu de cette page:

google_dsp_bloc_campagne

Comme vous pouvez le constater, il y a pas mal d’options disponibles, nous allons donc les passer en revue une par une:

  • Nouvelle campagne: il s’agit des informations client concernant votre campagne. Outre le nom (ce lui que vous voulez), vous devez indiquer un nom pour l’annonceur dans le champ correspondant. (pour info, tous vos annonceurs sont listés dans « Admin » > « société »). Trafficker correspond à la personne en charge de la campagne, logiquement, nous n’avez qu’un contact à ce stade, vous (pour en ajouter, direction  »Admin » > « Utilisateurs » > « +nouvel utilisateur »). Libellé permet d’exclure des annonces (gestion dans « Admin » > « libellés ») pour empêcher par exemple la diffusion des éléments de campagne concurrents.
    Dépliez « Champs de campagne facultatifs » si vous souhaitez enregistrer plus de détails concernant votre campagne (coordonnées annonceur, bon de commande correspondant, etc.)
  • Nouvel élément de campagne: C’est ici que les éléments de la campagne sont définis. Insérez un nom, définissez la taille des annonces en sélectionnant celle qui correspond dans le champ de texte (laissez « standard » coché, à moins que vous ne diffusiez des créations vidéo). Ajoutez un libellé (cf. ci dessus) ou un commentaire si cela est nécessaire.
  • Paramètres: C’est ici que les principaux paramètres liés à votre campagne sont définis. Type permet de spécifier une caractéristique (Sponsoring, Standard, réseau, groupée, priorité au prix, auto-promo – Standard par défaut) et d’y attribuer une priorité. Les heures correspondent à la période de diffusion de l’annonce (à ne pas confondre avec la plage horaire, paramétrable dans l’élément ci-dessous). Viennent ensuite les paramètres liés à la monétisation de l’espace, à savoir la quantité (indiquer le chiffre correspondant à la vente, et sélectionnez le type: CPM ou CPC) et le tarif correspondant. Vous pouvez aussi créer une remise à l’aide de la dernière option de cette partie. Le total vous indique le chiffre d’affaire escompté.
  • Ajuster la diffusion: contient une série d’éléments facultatifs vous permettant d’affiner la campagne. L’uniformité de la diffusion se gère via Générer des impressions (si vous voulez atteindre l’objectif le plus vite possible par exemple), et grâce aux deux labels « créations » vous pouvez paramétrer l’alternance de visuels si vous en avez pusieurs. Enfin Calendrier permet de définir des plages horaires, et Fréquence de limiter l’exposition à x affichages par minutes/heures/jours/semaines/mois par visiteur.
  • Ajouter un ciblage: l’élément central correspond bien évidemment à l’onglet sélectionné par défaut (inventaire), c’est ici que vous incluez les blocs d’annonces ou les emplacements concernés par votre campagne (cliquez sur inclure, pour ajouter les espaces que vous voulez). Critères personnalisés vous permet d’activer des clés préalablement définies (dans « inventaire » > « critères personnalisés »). Vous pouvez inclure/exclure certains pays, départements ou villes grâce à l’onglet Zone géographique; filtrer la diffusion selon des critères techniques (navigateur, fabricant, etc.) avec Appareils et Connexion (bande passante, etc.). Ciblage prédéfini vous permet de paramétrer automatiquement certaines critères selon des valeurs préalablement définies.

Lorsque tout est prêt, cliquez sur le bouton « enregistrer et transférer des créations » afin de charger les éléments graphiques.

Créations

Vous pouvez maintenant importer vos créations (groupées ou à l’unité), en définir la taille et le type, puis les enregistrer.

Code de diffusion

Il ne nous plus qu’à obtenir le code afin de commencer à diffuser nos annonces. Pour cela, direction « inventaire » > « créer des tags ». A l’écran vous devriez avoir la liste de vos blocs d’annonce dans la colonne de gauche, cliquez sur « inclure » puis valider en cliquant sur le bouton du bas « créer tags ». Vous obtiendrez alors 2 blocs de scripts à insérer sur vos pages. Le premier doit se trouver dans l’entête (<head>) de votre page, le second à l’endroit ou doit s’afficher la publicité. Évidemment, ces deux bouts de code doivent être présents sur la même page pour pouvoir diffuser une annonce sur cette page en question.

Une fois les tags en ligne, tout est sensé fonctionner. Si rien ne s’affiche (et que vous avez bien désactivé votre bloqueur de pubs…), c’est probablement lié aux dates/horaires de diffusion ou votre filtrage: en clair, soit la campagne n’est pas active à cette date et sur cette plage horaire, soit vous êtes exclus via le filtrage mis en place (si si, vérifiez).

Voilà, c’est terminé, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne monétisation!

]]>
http://www.eric-couchelou.net/utiliser-admanager-google-dfp-gestion-pub/feed/ 0
Rapport 2013 sur les menaces de sécurité des sites Web http://www.eric-couchelou.net/securite-menace-sites-internet-2013/ http://www.eric-couchelou.net/securite-menace-sites-internet-2013/#comments Tue, 15 Oct 2013 08:56:33 +0000 http://www.eric-couchelou.net/?p=1423 symantec logoImpossible d’envisager une vie sans internet, tant le numérique est inhérent à nos activités quotidiennes et indissociable de nos vies. Le problème, c’est que plus nous dépendons de ce média, plus nos vies privées sont en péril. Selon l’infographie (#1 et #2) mise au point par Symantec Global Intelligence Network, et fondée sur les données recueillies par la société, la cybercriminalité est de plus en plus ciblée et les attaques contre les PME sont en recrudescence.
Pour télécharger le rapport complet (en 2 parties), vous devez compléter un formulaire:

Ce rapport nous présente les grandes tendances du moment, dont voici ce qu’il faut retenir:

  1. Vol de données
    • Les hackers continuent d’être responsables du plus grand nombre de vol de données (40% à eux seuls)
    • La majorité des vols de données sont liées à des attaques externes (80%)
  2. Cibles
    • L’industrie manufacturière est devenue l’une des cibles principales des attaques (1/4 des attaques)
    • La moitié des attaques ciblent les entreprises de plus de 2 500 salariés, mais les PME (0-250 salariés) ne sont pas épargnées pour autant (30%)
  3. Vulnérabilités
    • Logiciel malveillant, spam, phishing: plus de 500 millions de personnes ont été confrontées à ces formes de cybercrime
    • Augmentation importante du phishing sur les réseaux sociaux (+123%) et de l’utilisation de faux certificats SSL (+43%)
    • Les menaces types: cartes cadeaux et faux sondages (56% des menaces sur les réseaux sociaux
  4. Recommandations
    • Se considérer comme une cible
    • Se défendre en profondeur
    • Informer ses employés
    • Réfléchir avant de cliquer
    • Utiliser des indicateurs de sécurités tels que le sceau « norton secured », etc.

Globalement, assainir son comportement en ligne peut donc faire une énorme différence, tant pour les sociétés que pour les individus. La problématique est d’autant plus vraie qu’il ne s’agit pas que d’un enjeu entièrement technique. Si les hackers savent depuis longtemps exploiter les défaillances des logiciels, ils sont également passés maîtres dans l’art d’abuser des faiblesses humaines, telles que la cupidité, l’ignorance ou la crédulité. Il s’agit une guerre psychologique dont une simple protection anti-virus ne vous sauvera pas. Si vous tombez sur une annonce qui a l’air trop bien pour être vraie, c’est probablement qu’elle l’est !

Outre la vigilance, vous trouverez des directives précises et plus approfondies sur le site de Symantec, vous permettant de reprendre le contrôle de votre vie numérique et de vous maintenir à l’abri de la cybercriminalité.

]]>
http://www.eric-couchelou.net/securite-menace-sites-internet-2013/feed/ 0
+350 icônes minimaliste (« flat ») gratuites http://www.eric-couchelou.net/350-icones-minimaliste-flat-gratuites/ http://www.eric-couchelou.net/350-icones-minimaliste-flat-gratuites/#comments Fri, 27 Sep 2013 10:53:02 +0000 http://www.eric-couchelou.net/?p=1419 endless icons logoDepuis la sortie de windows 8 mobile (entre autres), les « Flat » designs – designs minimalistes en français – se répandent sur la toile comme une trainée de poudre. Il faut dire que leur style est totalement adapté à l’autre évolution majeure de ces dernières années, à savoir, les responsive design. Du coup il devient de plus en plus nécessaire de trouver des icônes qui puissent s’intégrer parfaitement à ce type de design.

Une fois n’est pas coutume, je suis tombé un peu par hasard sur une source gratuite: EndLess Icons. Si mes calculs sont bons, le site propose à ce jour 350 icônes, pour le moins variées, qu’il est possible de filtrer grâce au moteur de recherche par tags.

Toutes les icônes sont téléchargeables au format PNG, d’une taille largement suffisante pour une modification facile sous Photoshop. On regrettera simplement que les fichiers proposés ne soient pas disponible au format vectoriel. Qui qu’il en soit, c’est une très bonne ressource s’il vous manque une icône, ou même si vous cherchez un pack complet.

]]>
http://www.eric-couchelou.net/350-icones-minimaliste-flat-gratuites/feed/ 0
Vérifier la disponibilité de votre nom sur plus de 500 réseaux sociaux http://www.eric-couchelou.net/verifier-disponibilite-nom-sur-500-reseaux-sociaux/ http://www.eric-couchelou.net/verifier-disponibilite-nom-sur-500-reseaux-sociaux/#comments Fri, 20 Sep 2013 07:44:06 +0000 http://www.eric-couchelou.net/?p=1395 knowem logoAvec l’explosion des réseaux sociaux, il devient difficile de savoir si on a correctement verrouillé sa présence sur les divers réseaux. A l’image des noms de domaines, de cyber squattage de nom existe aussi sur les réseaux sociaux, la règle étant « premier arrivé, premier servit ». Et à moins d’avoir déposé une marque il est bien souvent très compliqué de récupérer un nom de compte qui aurait été créé avant vous. Du coup, il peut s’avérer particulièrement utile de créer ses différents comptes en amont de la création d’un site. Et pour cela une solution existe: KnowEm?

Le site vous propose d’enregistrer manuellement vos comptes, à différents tarifs, selon le pack sélectionné.

Bien sûr, si ce service payant constitue le fond de commerce du site, KnowEm vous permet également de vérifier gratuitement votre présence sur près de 550 réseaux sociaux, des plus connus, aux moins utiles. Pour cela, il vous suffit d’entrer le nom de compte que vous voulez, et de cliquer sur le bouton « Check It ».

Vous obtiendrez ainsi la liste des 25 principaux réseaux et découvrez instantanément si vous, ou un concurrent avez réservé un nom de compte. Si le nom est disponible, vous avez un  lien direct pointant vers le formulaire d’inscription, ce qui est plutôt pratique.

Pour vérifier votre présence sur les réseaux secondaires, il est nécessaire de cliquer sur le lien « CHECK OVER 500 MORE SOCIAL NETWORKS ». On accédez ainsi à une page listant l’intégralité des réseaux, classés par thème (Communauté, business, Blogging, etc.). En bonus vous avez la liste des noms de domaines disponibles, si cela vous intéresse.

Bref, un outil indispensable.

]]>
http://www.eric-couchelou.net/verifier-disponibilite-nom-sur-500-reseaux-sociaux/feed/ 0
Compfight : des photos libres de droit de qualité http://www.eric-couchelou.net/compfight-photos-libres-de-droit/ http://www.eric-couchelou.net/compfight-photos-libres-de-droit/#comments Tue, 10 Sep 2013 15:44:22 +0000 http://www.eric-couchelou.net/?p=1404 Les photos sont une bonne façon de rendre votre site plus attrayant et une façon d’inciter vos visiteurs à commenter ou consulter plus de pages. Elle attirent également l’attention lorsque quelqu’un partage votre page sur les réseaux sociaux. Malheureusement, les photos de bonne qualité nécessitent certain budget (surtout su vous postez régulièrement), du coup je vous propose une solution alternative:  Compfight.

Cet outil utilise la base de données de Flickr afin de trouver pour vous les images correspondant à votre mot clé, et propose surtout u filtre vous permettant de n’afficher que les images ayant une license Creative Commons et/ou celles disponibles pour un usage commercial.

En bonus, Compfight vous fournit un code HTML tout prêt, à insérer sur vos pages.

Contrairement à Stock Xchng, les photos sont de meilleure qualité.

]]>
http://www.eric-couchelou.net/compfight-photos-libres-de-droit/feed/ 0
Automatisez la gestion de vos messages sur les réseaux sociaux http://www.eric-couchelou.net/automatiser-gestion-reseaux-sociaux/ http://www.eric-couchelou.net/automatiser-gestion-reseaux-sociaux/#comments Fri, 30 Aug 2013 16:57:04 +0000 http://www.eric-couchelou.net/?p=1406 hootsuite logoDans la petite jungle des utilitaires vous permettant de planifier /gérer vos publications sur les réseaux sociaux, je vous présente Hootsuite, autoproclamé leader en la matière…

Dans les faits, je ne sais pas s’il est effectivement le leader du genre ou pas, mais niveau ergonomie, il est sans aucun doute le plus facile à prendre en mains. Il est également très certainement celui offrant le plus d’options au niveau gratuit.

En ce qui me concerne, je gère différentes pages (Facebook, Twitter et G+) d’un site, et je suis pleinement satisfait de l’outil.

  • Gestion de multiples réseaux sociaux (7 par défaut, une 50aine supplémentaire disponible via des application, généralement gratuites)
  • Planification des messages et tweets (attention à ne pas utiliser l’option d’optimisation de l’heure de publication, les résultats sont peut-être bons outre-Atlantique, mais en France, c’est pas terrible)
  • Suivre les mentions de marques & co.
  • Analyse du trafic sur les médias sociaux

Évidemment, le principal avantage de ce genre d’outils, c’est la possibilité de pouvoir préparer à l’avance ses publications à venir. Si cela n’est pas forcément adapté à la spontanéité de Twitter, l’outil s’avère quand même bien pratique pour une gestion hebdomadaire ou si vous partez en vacances. Les tableaux de bord proposés ont également l’avantage de fournir une synthèse claire et concise (vous sélectionnez les modules que vous voulez) de votre activité. Il est ainsi facile d’analyser rapidement l’impact de vos messages et lire plusieurs flux simultanément.

La version gratuite limite le nombre de profils sociaux à 5 et ne permet pas d’ajouter de collaborateurs, mais cela suffit largement dans le cadre d’une petite structure. La principale faiblesse du niveau gratuit concerne les statistiques, très basiques. Quoi qu’il en soit, Hootsuite me rend personnellement de bons services pour pas un sou, et je suis sûr que vous serez l’adopter si vous en avez le besoin.

L’essayer, c’est l’adopter!

]]>
http://www.eric-couchelou.net/automatiser-gestion-reseaux-sociaux/feed/ 0
Elements graphiques gratuits au top sur Inkydeals http://www.eric-couchelou.net/elements-graphiques-gratuits-inkydeals/ http://www.eric-couchelou.net/elements-graphiques-gratuits-inkydeals/#comments Sun, 11 Aug 2013 12:15:31 +0000 http://www.eric-couchelou.net/?p=1414 inkydeals logoEncore un site à ajouter à votre liste de plus en plus conséquence de ressources de qualité pour vos design web: Inkydeals.

Comme d’habitude, direction la rubrique freebies pour découvrir les nombreux éléments graphiques qu’il est possible de télécharger moyennant une inscription à la newsletter du site.
A la différence des concurrents, la liste des graphismes proposés gratuitement n’est jamais la même d’un mois sur l’autre, de fait, il convient de repasser régulièrement pour ne rien manquer. De plus, les ressources sont vraiment d’une excellente qualité.

]]>
http://www.eric-couchelou.net/elements-graphiques-gratuits-inkydeals/feed/ 0
PicShot, une alternative à Thumbshot pour vos vignettes de sites http://www.eric-couchelou.net/picshot-thumbshot-alternative-vignettes-sites/ http://www.eric-couchelou.net/picshot-thumbshot-alternative-vignettes-sites/#comments Wed, 24 Jul 2013 11:50:57 +0000 http://www.eric-couchelou.net/?p=1411 picshot logoCela fait un certain temps que je cherchais une alternative gratuite au fameux Thumbshots.org, le site de référence de création d’aperçus miniatures de sites. Pas que le service soit mauvais, mais depuis que l’inscription est devenue obligatoire, la limite de 5000 affichages disponible avec le plan gratuit est assez vite atteinte sur les listings conséquents.

Du coup, je vous présente le fruit de mes recherches, à savoir PicShot, un service totalement gratuit, sans inscription, et sans limite d’affichages (du moins, le mode de fonctionnement est plus souple). Il est même possible de capturer des pages filles, quelle que soit sa profondeur dans l’arborescence, contrairement à Thumbshots qui limite la capture à 2 niveaux sur le plan gratuit.

Évidemment, si vous payez, vous pouvez également choisir une taille pour votre vignette (320×200, 200×150, ou 120×90), définir une qualité d’affichage (de 1% à 100%), et même spécifier un délai d’affichage pour éviter de faire ramer votre site!

Pour ne rien gâcher, l’intégration est on ne peut plus simpliste puisque le code suivant suffit à appeler une vignette :

<img src="http://picoshot.com/t.php?picurl=[url]">

Seul, petit point négatif, le stock de vignettes disponibles par défaut est beaucoup plus limité, il faut donc se montrer patient, les mises à jour se faisant au compte goutte pour les utilisateurs gratuits.

]]>
http://www.eric-couchelou.net/picshot-thumbshot-alternative-vignettes-sites/feed/ 0
Quelles sont les leaders d’opinion et les infos virales de votre secteur? http://www.eric-couchelou.net/trouver-leaders-opinion-infos-virales-secteur/ http://www.eric-couchelou.net/trouver-leaders-opinion-infos-virales-secteur/#comments Sun, 07 Jul 2013 13:04:26 +0000 http://www.eric-couchelou.net/?p=1401 topsy logoPour inciter les gens à vous suivre sur Twitter (entre autres), il faut absolument vous distinguer de vos concurrents, et donc être celui qui publie la news virale du moment avant tout le monde. Facile à dire, mais plus difficile à faire dans les faits.

S’il est toujours possible de servir de ses flux RSS comme point de départ ou utiliser les dernières news Reddit, Tumblr & co. ou autres sources dont vous avez le secret, vous aurez probablement du mal à tenir sur la durée sans utiliser d’outils d’analyses plus sophistiqués.

C’est là qu’entre en scène Topsy, un formidable service vous permettant nous seulement de découvrir instantanément ce qui fait buzz, mais aussi d’obtenir des statistiques détailles sur qui partage quoi. De fait, vous pouvez facilement identifier les leaders d’opinion de votre domaine (et les contacter), et même voir ce que font vos concurrents.

En clair, il vous suffit de rechercher un mot, puis de filtrer les résultats par date, type (photo, tweet, vidéo, etc.), langue et vous obtenez une liste de sujets qui font le buzz.

Bien sûr, tout cela n’est pas gratuit, et la liste de résultat est limitée si vous ne payez pas. De même, vous ne pouvez pas sélectionner de période spécifique. Mis à part ça, toutes  les options sont disponibles sur la version gratuite.

]]>
http://www.eric-couchelou.net/trouver-leaders-opinion-infos-virales-secteur/feed/ 0