Alternatives Google Play: où publier son Application Android?

Publié le 23 juillet 2014 - Web Mobile & App. Tags : ,

google Play logoSi Google Play Store représente la plus grande chaîne de distribution pour les applications Android, force est de constater que la concurrence augmente, et devient difficile à ignorer. Ces dernières années, un grand nombre de réseaux alternatifs ont vu le jour, notamment en Chine (ou Google Play n’est pas disponible – ce qui en passant est assez drôle, sachant que Google nous invite à traduire l’app en Chinois pour une meilleure performance en Chine), offrant un certain nombre d’avantages pour les développeurs. Dans une certaine mesure, des boutiques alternatives deviennent trop grandes pour être ignorées, et peuvent même constituer une part importante de la stratégie de distribution d’applications.

Réseaux alternatifs traditionnels à ne pas manquer

Pour commencer l’optimisation de la distribution de son app, outre le passage obligé par Google Play, il convient de ne pas manquer certaines solutions alternatives majeures, telles que :

  • Amazon AppStore : Propulsé par la popularité du célèbre magasin, cet AppStore offre une visibilité des Apps tout aussi grande que la boutique le fait pour les produits. Attention cependant: la politique qualitative y est plus restrictive qu’ailleurs,
  • Opera Mobile Store : Avec un potentiel de distribution dans 230 pays, la plateforme d’Opera représente une opportunité majeure,
  • SlideMe : Pour faire simple, c’est LE réseau alternatif à Google Play installé par défaut sur de nombreux terminaux, notamment aux US,
  • AndroidPit : La valeur Européenne montante, basée à Berlin. (Une bonne idée si vous ciblez le marché Allemand – d’ailleurs, petit bonus: http://android.pdassi.de/),
  • Mobango : Le petit dernier en date, assez similaire à AndroidPit,

Pour ceux qui voudraient aller encore plus loin, voici une liste non-exhaustive des solutions complémentaires.

Bien évidemment je n’ai pas listé ici les agrégateurs d’apps (ex. AppsZoom & co.) qui se contentent de reprendre le contenu disponible sur Google Play.

Publier son Application à l’étranger

Pour distribuer son application de façon optimale à l’étranger, il faut divers ingrédients majeurs, à commencer par la traduction de l’app, ainsi que sa fiche de présentation dans les pays ciblés. Inutile d’espérer se positionner de façon optimale sans traduction (à moins d’être dans une niche sans concurrence) ou en ayant effectué la moitié du boulot (simplement traduire la description ou l’app). En complément, il est tout aussi important de faire des captures d’écran de l’application dans les langues locales.

Lorsque vous avez les éléments nécessaires, la première chose à faire est bien évidemment de compléter les fiches de présentation correspondantes sur Google Play. Une fois que c’est fait, et selon, la zone géographique ciblée, il vous faudra soumettre l’application sur les réseaux étrangers.

Publier une app Android en Russie

Comme souvent sur le marché Russe, la porte d’entrée se situe sur Yandex, en l’occurrence la version dédiée aux App:

Publier une application Android en Corée

En (république de) Corée, pas de concurrence démesurée mais un acteur majeur à ne pas manquer:

Publier une app Android en Chine

Il existe près de 200 boutiques concurrentes en Chine, autant dire qu’il vaut mieux cibler avec précision les plus gros acteurs. Comme cela peut s’avérer difficile, je vais vous simplifier la vie avec ma petite sélection personnelle, fruit de mon expérience personnelle et d’échanges avec des Chinois. C’est ici que s’arrête la simplicité, car pour le reste plus ou moins aucune plateforme n’offre d’inscription en Anglais à ce jour, donc je vous conseille de naviguer directement avec le traducteur automatique de Chrome. De plus, préparez une photocopie de votre carte d’identité (si vous êtes développeur à titre privé) ou un certificat de licence/immatriculation (si vous êtes une entreprise), sans vous ne pourrez pas publier votre application.

Voici les 8 plateformes les plus intéressantes à ce jour:

  • Baidu : Le plus gros moteur de recherche Chinois vous permet de faire apparaitre vos applications dans les résultats de recherche à travers un grand nombre de leurs services, dont le moteur de recherche. Gigantesque!
  • Wandoujia : Probablement le plus gros réseau alternatif actuel, dont le but est de se positionner comme la référence incontournable du domaine. Ayant récemment levé 120 Millions de dollars, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il s’en donne les moyens,
  • Hiapk : Pré-installé sur de nombreux téléphones, et propriété de NetDragon (un grand opérateur/développeur de jeux en ligne en Chine), le site revendique plus de 100 millions d’utilisateurs,
  • AppChina : Valeur montante à surveiller de près,
  • Anzhi : L’acteur historique, ayant toujours une part conséquente du marché
  • Tencent App Gem : Tencent possédant l’un des portail web les plus fréquenté de Chine (dont une messagerie instantanée qui cartonne), inutile de préciser que l’AppStore correspondant possède un certain poids,
  • 360.cn: Inclue avec l’app de sécurité la plus populaire de Chine, on estime que 360 est disponible sur près de 70% des terminaux Chinois, ce qui constitue une base d’utilisateurs pour le moins énorme,
  • Xiaomi : L’AppStore de la plus grande entreprise Chinoise de production de smartphones, application mobiles, etc.

 

Voilà, c’est à peu près tout pour cet article, si vous avez des tuyaux, n’hésitez pas à m’envoyer un email via le formulaire de contact.


Articles sur ce thème :
Aucun article lié.