Comment utiliser Google DFP pour gérer ses espaces publicitaires (Ad Manager)

Publié le 1 novembre 2013 - Publicité Online. Tags : , ,

admanager by googleSi vous avez un site internet, vous avez aussi probablement intégré des espaces pub, afin de le rentabiliser via des régies telle qu’AdSense, pour ne citer qu’elle. Cela est très pratique, il suffit d’insérer un petit code sur vos pages, et le tout est joué. Selon la qualité de votre site, du trafic généré et l’optimisation des emplacements, vous pouvez même dégager des revenus assez conséquents. Le problème, c’est que vous pourriez encore gagner plus sans la commission des régies. En fonction du réseau que vous utilisez, il faut savoir que le taux de com’ des régies publicitaires est globalement comprit entre 30-40% du prix payé par l’annonceur. En clair, si vous avez récolté 0.6€ pour 1000 affichages, c’est que vous auriez probablement pu avoir 0.8-1€ en faisant de la vente directe.

Le but de cet article n’est pas de vous montrer comment trouver des annonceurs afin de faire de la vente directe (il suffit de contacter les annonceurs diffusant sur les sites concurrents, ceux utilisant AdSense sur votre propre site, les leaders du secteur que vous connaissez, etc.), ni même de vous présenter un contrat type (un ordre de pub devrait suffire en passant, pas besoin d’en mettre des tartines), mais de vous aider à utiliser Google DFP, un outil vous permettant de gérer vos espaces publicitaires, façon Open X, mais en version 100% gratuite pour les petits business.

Parce que le principal problème auquel vous allez être confrontés lors de la vente directe, c’est la gestion des affichages/clics que vous avez vendus. Sans même parler du fait qu’une solution tierce soit nettement plus transparente qu’une solution maison, vous n’aurez de toute façon probablement pas tous les avantages (paramètres, bande passante, etc.) d’un outil professionnel tel que Google DFP. Et si j’insiste sur L’AdManager de Google, ce n’est pas simplement parce que c’est celui que je vais vous présenter plus bas dans cet article, c’est aussi parce qu’il n’y a aucune alternative gratuite de cette qualité.

Bref, voici un petit tutoriel sur comment utiliser cette plateforme.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, vous devez vous inscrire ici. Notez que si vous possédez un compte AdSense, celui-ci sera intégré au compte afin que vous puissiez automatiquement remplir vos espaces invendus via la régie de Google.

Création de blocs d’annonces

La première chose à faire, c’est de créer des blocs d’annonce, pour chacun de vos emplacements. Pour cela, cliquez sur « Inventaire » > « Bloc d’annonces », puis sur le bouton « +nouveau bloc d’annonce ».

Vous devriez obtenir ceci:

google_dsp_bloc_annonce

Il n’y a réellement qu’un champ obligatoire (le nom – ce que vous voulez, quelque chose de limpide de préférence), mais il est préférable d’indiquer une taille de bannière. Pour cela, cliquez dans le champ disponible sous le menu déroulant « fixed size » et sélectionnez indiquez l’une des tailles proposées. Vous n’avez pas encore d’emplacement, donc ne vous occupez pas de cette partie pour le moment. L’autre champ facultatif concerne les paramètres de l’inventaire AdSense : voulez-vous que Google remplisse automatiquement vos invendus avec AdSense ou pas? (actif par défaut). A vous de voir…

Cliquez sur le bouton « Enregistrer ».

Création d’emplacements

Les emplacements, ce sont des groupes de publicités. Un emplacement peut donc avoir plusieurs blocs d’annonces. Par exemple, si vous avez 4 bannières de 125×125 dans votre sidebar, il vous faudra créer 4 blocs d’annonces (cf. point ci-dessus), puis les lier grâce à un emplacement. Cet emplacement, comprendra donc vos 4 bannières. Bien sûr vous pouvez tout aussi bien créer un bloc par emplacement, selon l’organisation de vos espaces publicitaires.

Pour créer un nouveau groupement, rendez vous dans « Inventaire » > « Emplacements », puis cliquez le bouton « +nouveau groupement ». google_dsp_emplacement

 

Indiquez un nom pour votre emplacement (obligatoire), éventuellement une description, puis affectez le bloc d’annonce précédemment créé (qui doit être listé si vous avez bien suivit les explications su point précédent) en cliquant sur « inclure » (en noir dans cet exemple). Si vous ne souhaitez pas activer le ciblage de l’emplacement via Adwords, décochez la case « Google AdWords ». Sinon laissez la case cochée par défaut, et paramétrez les 3 éléments qui suivent (qui seront utilisés pour le ciblage par emplacement).

Gestion des campagnes

Maintenant que tout est en place, nous pouvons affecter une campagne à notre emplacement. Pour cela, direction « campagne » > « +nouvelle campagne ». C’est ici que vous allez paramétrer toutes les informations liées à l’emplacement publicitaire que vous avez vendu. Voici l’aperçu de cette page:

google_dsp_bloc_campagne

Comme vous pouvez le constater, il y a pas mal d’options disponibles, nous allons donc les passer en revue une par une:

  • Nouvelle campagne: il s’agit des informations client concernant votre campagne. Outre le nom (ce lui que vous voulez), vous devez indiquer un nom pour l’annonceur dans le champ correspondant. (pour info, tous vos annonceurs sont listés dans « Admin » > « société »). Trafficker correspond à la personne en charge de la campagne, logiquement, nous n’avez qu’un contact à ce stade, vous (pour en ajouter, direction « Admin » > « Utilisateurs » > « +nouvel utilisateur »). Libellé permet d’exclure des annonces (gestion dans « Admin » > « libellés ») pour empêcher par exemple la diffusion des éléments de campagne concurrents.
    Dépliez « Champs de campagne facultatifs » si vous souhaitez enregistrer plus de détails concernant votre campagne (coordonnées annonceur, bon de commande correspondant, etc.)
  • Nouvel élément de campagne: C’est ici que les éléments de la campagne sont définis. Insérez un nom, définissez la taille des annonces en sélectionnant celle qui correspond dans le champ de texte (laissez « standard » coché, à moins que vous ne diffusiez des créations vidéo). Ajoutez un libellé (cf. ci dessus) ou un commentaire si cela est nécessaire.
  • Paramètres: C’est ici que les principaux paramètres liés à votre campagne sont définis. Type permet de spécifier une caractéristique (Sponsoring, Standard, réseau, groupée, priorité au prix, auto-promo – Standard par défaut) et d’y attribuer une priorité. Les heures correspondent à la période de diffusion de l’annonce (à ne pas confondre avec la plage horaire, paramétrable dans l’élément ci-dessous). Viennent ensuite les paramètres liés à la monétisation de l’espace, à savoir la quantité (indiquer le chiffre correspondant à la vente, et sélectionnez le type: CPM ou CPC) et le tarif correspondant. Vous pouvez aussi créer une remise à l’aide de la dernière option de cette partie. Le total vous indique le chiffre d’affaire escompté.
  • Ajuster la diffusion: contient une série d’éléments facultatifs vous permettant d’affiner la campagne. L’uniformité de la diffusion se gère via Générer des impressions (si vous voulez atteindre l’objectif le plus vite possible par exemple), et grâce aux deux labels « créations » vous pouvez paramétrer l’alternance de visuels si vous en avez pusieurs. Enfin Calendrier permet de définir des plages horaires, et Fréquence de limiter l’exposition à x affichages par minutes/heures/jours/semaines/mois par visiteur.
  • Ajouter un ciblage: l’élément central correspond bien évidemment à l’onglet sélectionné par défaut (inventaire), c’est ici que vous incluez les blocs d’annonces ou les emplacements concernés par votre campagne (cliquez sur inclure, pour ajouter les espaces que vous voulez). Critères personnalisés vous permet d’activer des clés préalablement définies (dans « inventaire » > « critères personnalisés »). Vous pouvez inclure/exclure certains pays, départements ou villes grâce à l’onglet Zone géographique; filtrer la diffusion selon des critères techniques (navigateur, fabricant, etc.) avec Appareils et Connexion (bande passante, etc.). Ciblage prédéfini vous permet de paramétrer automatiquement certaines critères selon des valeurs préalablement définies.

Lorsque tout est prêt, cliquez sur le bouton « enregistrer et transférer des créations » afin de charger les éléments graphiques.

Créations

Vous pouvez maintenant importer vos créations (groupées ou à l’unité), en définir la taille et le type, puis les enregistrer.

Code de diffusion

Il ne nous plus qu’à obtenir le code afin de commencer à diffuser nos annonces. Pour cela, direction « inventaire » > « créer des tags ». A l’écran vous devriez avoir la liste de vos blocs d’annonce dans la colonne de gauche, cliquez sur « inclure » puis valider en cliquant sur le bouton du bas « créer tags ». Vous obtiendrez alors 2 blocs de scripts à insérer sur vos pages. Le premier doit se trouver dans l’entête (<head>) de votre page, le second à l’endroit ou doit s’afficher la publicité. Évidemment, ces deux bouts de code doivent être présents sur la même page pour pouvoir diffuser une annonce sur cette page en question.

Une fois les tags en ligne, tout est sensé fonctionner. Si rien ne s’affiche (et que vous avez bien désactivé votre bloqueur de pubs…), c’est probablement lié aux dates/horaires de diffusion ou votre filtrage: en clair, soit la campagne n’est pas active à cette date et sur cette plage horaire, soit vous êtes exclus via le filtrage mis en place (si si, vérifiez).

Voilà, c’est terminé, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne monétisation!


Articles sur ce thème :
Aucun article lié.